Gérer la DSI d'un service public, l'assurance maladie - Alain Gaudefroy - #E12

Alain raconte comme la CPAM a créé un dispositif afin de laisser du temps aux DSI de réfléchir à l'innovation : des groupes constitués de volontaires provenant des différents métiers sont créés et accompagnés par des membres de la DSI.

L'épisode

Alain Gaudefroy
Alain Gaudefroy
CIO
https://www.linkedin.com/in/alain-gaudefroy-2478a71a/
La base c'est le maintien en conditions opérationnelles. Si on n’est pas capable de gérer les incidents correctement, on n’est pas crédible pour proposer aux directions métiers de nouvelles façons de faire sur leurs projets.

Dans ce nouvel épisode de CIO Révolution, c'est avec Alain Gaudefroy que nous avons eu l'honneur d'échanger. Alain a une forte expérience dans le management des SI, et travaille aujourd'hui à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de l'Oise.  

Alain commence par revenir sur l'organisation particulière de la direction des systèmes d'information de la CPAM. Il existe en fait un DSI pour chacune des régions, et ces derniers sont tous chapeautés par un directeur des SI national, ce qui offre la possibilité à tous les DSI régionaux de mettre en commun leurs connaissances.

Ensuite, Alain analyse avec nous la condition qu'il considère comme essentielle pour être crédible devant les métiers : maintenir en condition opérationnelle le SI afin d'être constamment en capacité de rembourser les assurés au plus vite. Pour lui, si la DSI veut être crédible pour proposer de nouvelles solutions aux métiers, elle doit avant tout être capable de gérer tous les incidents de manière optimale.

Enfin, Alain raconte comme la CPAM a créé un dispositif afin de laisser du temps aux DSI de réfléchir à l'innovation : des groupes constitués de volontaires provenant des différents métiers sont créés et accompagnés par des membres de la DSI.

Bonne écoute !

Rejoignez la communauté des IT Business Partner (BRM,CIO,BPO..)
Un espace dédié pour ceux qui veulent transformers leurs entreprises

Le podcast en résumé

C'est Alain Gaudefroy que nous avons eu le plaisir de rencontrer dans ce nouvel épisode de CIO Révolution. Alain se présente comme un pur informaticien, avec une longue expérience dans le management des SI. Il a travaillé dans le secteur automobile, dans la finance, et contribue aujourd'hui à la délivrance d'un service public en officiant dans la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de l'Oise.  

Un DSI régional membre d'une communauté nationale

Première chose intéressante avec le cas d'Alain, la direction des systèmes d'informations de la CPAM est organisée d'une manière assez particulière : il existe en fait un DSI pour chacune des régions, et ces derniers sont tous chapeautés par un directeur des SI national. Pour Alain, ce système original présente quelques défauts mais surtout des avantages.

Tout d'abord, cette particularité offre la possibilité à tous les DSI régionaux de mettre en commun leurs connaissances. En effet, il existe un réseau entre eux afin qu'ils puissent échanger sur leurs bonnes pratiques, ou encore sur les logiciels qu'ils utilisent afin d'en faire profiter leurs pairs.

Cette communauté de pairs a cependant une limite. Les différentes caisses sont classées entre elles, et ce classement est basé sur la qualité des services délivrés aux assurés. Ainsi, les DSI régionaux ne sont pas pleinement encouragés à partager toutes leurs méthodes avec leurs pairs.

Le maintien opérationnel :  une condition sine qua non à la crédibilité de la DSI  

Alain sait qu'il doit accompagner les directions métiers dans leurs projets de transformation, mais il est bien conscient qu'il faut absolument qu'il parvienne à maintenir en condition opérationnelle le SI afin d'être constamment en capacité de rembourser les assurés au plus vite. Pour lui, si la DSI veut être crédible pour proposer de nouvelles solutions aux métiers, elle doit avant tout être capable de gérer tous les incidents et les petites pannes correctement.

Ainsi, lorsque la crise sanitaire a éclaté, l'activité de la CPAM a été rudement impactée, et un plan de continuité d'activité a été déclenché pour continuer de servir les assurés tout en gérant les conséquences du Covid. Il a alors fallu déployer rapidement tous les agents en télétravail, alors même que la grande majorité des ordinateurs utilisés étaient fixes. Ce n'est que quand l'urgence est réglée avec efficacité, qu'Alain considère qu'il est possible de passer en "mode projet" avec les métiers.  

Se donner le temps d'innover

Alain raconte comme la CPAM a créé un dispositif afin de laisser du temps aux DSI de réfléchir à l'innovation : des groupes de travail sont créés, chacun d'entre eux avec une thématique particulière, et ces groupes sont constitués de volontaires parmi les différents métiers. Ces derniers sont chargés de trouver des pistes de solutions innovantes à mettre en oeuvre, et sont accompagnés par un membre de l'équipe d'Alain, afin qu'ils puissent éclairer les groupes de travail à chaque fois que les SI seraient impactés.

Ainsi, métiers et équipes IT prennent le temps pour collaborer efficacement chaque année, et ces groupes de travail aboutissent à des propositions qui sont ensuite arbitrées en CoDir. Alain explique pourquoi il considère cette capacité de se donner du temps comme indispensable à une transformation optimale des systèmes d'information.

Bonne écoute !


Timeline



00:00 à 04:48 Présentation de l'invité et du fonctionnement de sa DSI

04:48 à 11:50 : Sa gestion de la crise sanitaire et de la hausse drastique du nombre de demandes des assurés

11:50 à 18:10 Ses méthodes pour impliquer et rendre proactifs les agents de terrain

18:10 à 22:25  Comment fonctionne la communauté de pairs  

22:25 à 28:35  Son regard sur les logiciels Saas et sur des applications comme Doctolib ou Alan

28:35 à 32:49  Focus sur ses méthodes pour embarquer les métiers et piloter par la valeur

32:49 à 35:47  : Quels conseils se donnerait-il s'il pouvait discuter avec lui-même, avant d'arriver à la CPAM ?

35:47 à la fin : Que ferait -il s'il avait un budget supplémentaire d'1 000 000 d'euros ?

La video du podcast DSI

Mais je passe énormément de temps sur des sources différentes à reccueillir de l'information, qualifier les startups et prendre contacte avec elles.

Airsaas est un outil simple, agréable et permet de voir les startups actives qui innovent dans des secteurs d'activités transverses.La santé et l'agriculture sont les deux secteurs les plus en retard en terme d'innovation. J'oeuvre au quotidien à faire évoluer ce constat en travaillant avec de nombreuses startups.

Groupe Hospitalier
Paris St Joseph

Julie Valette,
Resp. developpement
innovation numérique

Sponsoring

Vous voulez sponsoriser le podcast CIO & DSI
la révolution ? Ça nous intéresse !

Nous contacter

Booking

Bertran intervient fréquemment lors de COMEX et CODIR pour partager notre vision de la transformation digitale portée par la DSI.

Nous contacter

Les derniers podcasts