Les avantages de travailler avec une startup

Il est manifeste que les PME et les ETI ont l’avantage indéniable de disposer des capitaux, des ressources, du pouvoir de distribution et des moyens suffisants pour lancer de nouveaux projets sans forcément prendre des risques inconsidérés. Par ailleurs, elles sont expertes dans la mise en place des modèles commerciaux et bénéficient d’économies d’échelle. Leur taille leur permet de jouir d’avantages en matière de coûts externes et internes ou de recrutement de nouveaux talents. Cependant, les PME et les ETI ont également des inconvénients. En effet, ces mêmes structures qui les permettent d’être ce qu’elles sont actuellement sont aussi des freins. Au fur et à mesure que ces entreprises prennent de l’envergure, elles doivent établir des processus rigoureux afin de s’assurer que les ressources soient utilisées de manière appropriée. Il en découle une gestion bureaucratique statique, des processus rigides ainsi qu’un certain manque de créativité. Il n’y a plus de place pour l’innovation. C’est à ce niveau que les startups entrent en jeu. Ces jeunes pousses pénètrent les marchés en proposant des offres plus novatrices et moins chères. Tour d’horizon sur les principaux avantages d’une PME ou d’une ETI de s’associer à une startup.

La question centrale de l’innovation

Les PME et les ETI ne peuvent plus innover efficacement. En effet, l’innovation nécessite la volonté de commencer en mettant de côté les hypothèses pré-établies et la manière habituelle de procéder. Il s’agit d’une véritable difficulté pour ces entreprises, car plus le nombre de processus à supprimer et d’idées reçues est important, plus les opportunités d’innovation sont freinées et difficiles. Pour y remédier, la meilleure solution est de collaborer avec une startup. Ces jeunes pousses disposent de la capacité de générer de nouvelles idées en permanence et d’un potentiel de croissance rapide. L’écosystème d’une startup est parfait pour optimiser les modèles commerciaux en place, en inventer d’autres plus efficaces et raccourcir les cycles d’innovation. Les objectifs d’une innovation ouverte sont nombreux. Pour certaines entreprises, ce type de partenariat permet d’accélérer la stratégie d’innovation pour satisfaire les nouvelles attentes des clients. Pour d’autres, il s’agit d’opérer une transformation digitale afin d’améliorer les process tout en gagnant en productivité et en efficacité. Les autres PME et ETI ont besoin des startups pour maîtriser l’apparition des nouveaux concurrents et acteurs. La dernière raison de travailler avec une startup est de prendre de l’envergure et de conquérir davantage de parts de marché.

Les startups se démarquent par leur agilité

Mis à part l’aspect innovant, les startups se démarquent également par leur souplesse et leur agilité. Malgré une stratégie opérationnelle et un business plan bien installés, elles peuvent toujours les modifier en cours de route pour faire face aux changements du marché. Les PME et les ETI sont souvent piégées dans des process et des modèles pré-établis imposés par leurs clients et leurs actionnaires. Il leur est difficile de sortir de la dynamique dans laquelle elles sont engagées. Les startups ne sont pas soumises à ce genre de contrainte. Il faut pourtant savoir que cette agilité est capitale quand il devient nécessaire de changer les règles du marché ou de s’adapter à l’agressivité d’un concurrent. Les PME et les ETI bougent lentement, car leur importante structure est lente à s’activer. De leur côté, les jeunes entreprises peuvent rebondir instantanément et tout remettre en question si nécessaire. L’alchimie de l’équipe est par ailleurs un atout d’une startup. À l’inverse des ETI, les membres de l’organisation de la jeune entreprise sont liés et la communication y est facile. Ils sont interdépendants dans leurs tâches respectives et une alchimie naturelle s’installe spontanément. Cette dernière rend les employés plus satisfaits et plus productifs. En s’impliquant davantage, ils perçoivent rapidement les récompenses de leurs efforts et ont envie de rester au sein de l’enseigne. Les PME et les ETI ont tout intérêt à travailler avec des startups pour bénéficier de ces différents avantages.

Toutes les parties sont gagnantes

Pour rester innovantes et agiles, les PME comme les ETI ont intérêt à collaborer avec les startups. En échange, ces dernières peuvent profiter de certains avantages comme :

  • la visibilité ;
  • la main-d’œuvre ;
  • les installations ;
  • le réseau.

Il est important que les jeunes pousses testent leur concept, leur produit et leur service sur le terrain. En s’associant à de plus grandes structures, elles obtiennent un retour rapide sur leur projet avec la mise en valeur de ses points forts et de ses failles. Pour une startup, le développement de ses références clients est primordial afin de générer un effet de levier. En collaborant avec une ETI ou une PME, elles jouissent d’une plus grande crédibilité, surtout auprès des investisseurs potentiels. Ces derniers verront dans ce partenariat un gage supplémentaire de la crédibilité et de la viabilité du projet. Les spécialistes estiment qu’il faut analyser la valeur ajoutée que chaque partie peut apporter. Si les PME et les ETI disposent d’une capacité de déploiement des diverses solutions à grande échelle, les startups, de leur côté, bénéficient d’une connaissance précise de certaines technologies prometteuses. Au final, cette collaboration est enrichissante pour les deux parties et ces deux univers se révèlent complémentaires.

Il faut définir les paramètres de collaboration

Pour que la collaboration soit fructueuse, des paramètres doivent être pris en compte. Avant de choisir une startup, il importe de définir avec précision l’objectif stratégique à atteindre. Si par exemple, l’innovation smartbuilding est le but visé, travailler avec une jeune pousse spécialisée dans ce domaine est impératif. Il faut analyser les forces, les faiblesses ainsi que les opportunités recherchées par la PME ou l’ETI afin de jouir de la croissance la plus intéressante. En outre, les mécanismes de collaboration au niveau des ressources humaines et du temps alloué doivent être posés dès le départ. À l’instar de tout projet, le succès dépend du cadrage et de la définition des règles de collaboration. Les acteurs doivent s’impliquer en amont et la communication doit être régulière. Les attentes de la PME et de l’ETI doivent être réalistes par rapport à la jeune pousse impliquée dans le projet. La révision des process internes est un aspect à ne pas négliger pour que le partenariat porte ses fruits.

Pour bénéficier de davantage de précisions, contactez-nous sans plus attendre. Nous vous fournirons tous les détails nécessaires pour que votre collaboration avec une startup soit fructueuse.

Ne manquez pas ...