Comment innover en collaborant avec une startup ?

Dans l’univers entrepreneurial actuel, l’instantanéité est un aspect primordial. Pour conquérir des parts de marché et rester compétitif, l’innovation est la clé et elle doit être permanente. La question qui se pose est de savoir comment procéder. Pour y parvenir, une des solutions consiste à s’associer avec une startup. Des esprits capables de « think out of the box » représentent un atout indéniable pour les entreprises en mal d’innovation. L’incubation efficace de ces nouvelles solutions pour les intégrer aux offres existantes reste le dernier challenge. D’une part, les concurrents pure player se montrent particulièrement ambitieux. De l’autre, les clients ne jurent que par l’information en temps réel, la mobilité et l’adaptation aux nouvelles pratiques. Face à cette situation, les entreprises ne peuvent plus ignorer la transformation digitale et doivent trouver les solutions pour continuer à innover.

Le phénomène s’accélère

L’association avec une startup permet de créer de nouvelles dynamiques. Dans l’univers du retail par exemple, les jeunes pousses se montrent particulièrement créatives. Elles élaborent de nouveaux concepts en matière d’intelligence artificielle, de relation client, d’interaction in-store, de web to store et de social média. Afin de proposer des services novateurs à leurs consommateurs, de grands groupes français comme LVMH, Carrefour ou Fnac ont initié des partenariats avec des startups. En réalité, 92 % d’entre eux ont suivi cette voie qui apparaît inéluctable. Grâce à cette union, des projets inédits sont apparus comme l’analyse des comportements clients à travers une caméra intelligente, des solutions associant e-learning et intelligence artificielle ou le développement d’un chatbot en mesure de garantir une conversation engageante. Il faut par ailleurs savoir que la collaboration du spécialiste du prêt-à-porter GEMO avec des jeunes pousses lui a permis de repenser entièrement l’expérience en ligne et en boutique. L’enseigne propose désormais à ses consommateurs une immersion totale dans un magasin 2.0. Grâce à la géolocalisation, des publicités savamment élaborées attirent les clients qui passent près d’une boutique et leur comportement d’achat est passé au peigne fin. Le but est de déterminer avec précision les obstacles récurrents à la décision d’achat. Le robot chariot Wiigo figure parmi les dernières innovations. Cet assistant shopping conçu par l’entreprise Follow Inspiration porte les produits et les articles achetés par le client en le suivant à travers les rayons. Le parcours d’achat est ainsi analysé minutieusement.

La question de la collaboration

Aujourd’hui, plus de la moitié des 500 plus grandes firmes mondiales travaillent avec des startups. La création de valeur entre ces géants et ces jeunes pousses se déroule généralement en trois phases :

  • L’organisation d’événements ou de concours comme les Hackatons et les Start’up Weekend. L’objectif est de détecter les startups innovantes. L’entreprise doit définir avec précision les sujets ou les domaines stratégiques pour son activité. Elle lance ensuite des appels à candidatures attractifs en termes de promesses de collaboration ou de dotation.
  • Le développement des pôles de compétitivité et des programmes d’incubation. Les startups qui ont la chance d’être retenues sont intégrées dans divers programmes d’incubation. Avec la collaboration de décideurs internes, les projets peuvent être portés à maturation.
  • L’accueil, l’hébergement, la prise de participation et l’investissement. Il est important que la collaboration gagne en intensité. De ce fait, l’entreprise doit passer le plus vite possible à des phases test afin de concrétiser la dynamique d’innovation. En outre, des signaux positifs doivent être envoyés aux équipes internes et à l’écosystème.

La phase de rapprochement

En ce qui concerne le rapprochement, il est possible de mettre en place des ponts entre les startups et les collaborateurs. L’exemple le plus courant est l’immersion des managers ou des personnes qui assureront des fonctions de direction durant plusieurs semaines. Ils s’habituent ainsi aux méthodes de travail et aux bonnes pratiques. Les startups ne sont pas juste un effet de mode. Elles sont le vecteur d’un vent de fraîcheur, car elles permettent aux sociétés d’explorer de nouvelles pistes. Il est essentiel de mieux structurer le processus d’innovation au sein des grands groupes pour améliorer la prise de décision. Il apparaît que de jeunes acteurs à l’instar de Spotify, Netflix ou Amazon sont en mesure d’obtenir des résultats positifs rapidement. Leur secret réside dans leurs méthodes de travail avec l’adoption de la stratégie quick win ainsi que la construction de façon itérative. Il s’agit d’une voie à suivre pour les acteurs traditionnels afin de se transformer et de s’adapter au nouveau contexte.

Quid de l’Open Innovation ?

L’Open Innovation résulte de l’explosion du numérique et du développement des entreprises disruptives. Il s’avère que le modèle fermé des grandes firmes n’a plus lieu d’être. Le service R&D n’est plus efficace en interne. L’heure est arrivée où les startups et les multinationales doivent travailler de concert. Les jeunes pousses se présentent comme une main-d’œuvre friande de nouvelles technologies dont les premières préoccupations sont la créativité ainsi que les nouvelles idées. Selon le rapport d’Open Axel, étude gérée par Telefonica Open Future et financée par l’Union européenne, 97 % des firmes européennes ont déjà compris la nécessité de ce genre d’initiative. Le géant américain Yahoo est un habitué de l’Open Innovation. Grâce à Yahoo Storytellers, ses studios techniques et de création de contenus, l’entreprise recherche en permanence de nouvelles startups émergentes dans le secteur de l’IT ou Information Technology. Elle conserve celles qui l’intéressent ou les met en contact avec d’autres établissements pour collaborer. L’objectif de Yahoo est de repérer les nouveaux venus dès leur lancement. Pour y arriver, elle se base sur :

  • Des recherches internes ;
  • Des présentations ;
  • Des rencontres ;
  • Des conférences ;
  • Des événements indépendants.

En règle générale, la découverte des nouvelles startups s’effectue à l’aide de celles qui ont déjà travaillé avec Yahoo. En effet, le sens de la collaboration et de la communauté est un atout capital. Tous les secteurs d’activité sont concernés par l’Open Innovation, de la restauration aux services en passant par l’innovation smartbuilding.

Si vous êtes une startup ou une entreprise à la recherche d’une jeune pousse pour booster votre capital innovation, faites-le nous savoir. Nous disposons des informations nécessaires pour satisfaire vos attentes.

Ne manquez pas ...