Collaboration entre startup et PME : clé de l'innovation

Les PME sont de plus en plus nombreuses à collaborer avec les startups dans l’objectif d’innover et de créer une nouvelle dynamique en interne. Ce rapprochement se présente comme le début d’une fructueuse association. Le point sur la collaboration PME startup.

Quelles sont les attentes de la startup ?

Mener à bien une collaboration en vue d’une innovation logistique nécessite un engagement de chaque partie concernée. Pour que l’association startup PME soit fructueuse, chacun doit avant tout se renseigner sur les attentes de l’autre. En effet, il serait plus juste que la collaboration profite à tous. Les non-dits en amont risquent de faire échouer le projet. Selon David de Louarn, cofondateur de la société de conseil en innovation, Kinov, la transparence est la clé de toute bonne association. Chaque startup a ses propres attentes selon ses objectifs. Cependant, le triptyque reste :

  • Le cash ;
  • Le feedback ;
  • La légitimité.

L’essentiel est de s’en informer. Cette action démontre un réel intérêt pour le secteur. Il est également possible d’évaluer le niveau de maturité grâce à cette étude.

Le mode de collaboration adapté

La collaboration startup PME peut prendre différentes formes, selon la relation envisagée. Elle peut se présenter comme un partenariat de distribution, une participation au capital de l’un ou de l’autre, une co-fondation de produit ou de marque, une relation fournisseur client. L’avantage de la collaboration réside dans la possibilité de combiner ces formes entre elles. En plus de renforcer les liens déjà existants, cela tend à faire évoluer chacune des deux parties. Parmi ces différentes formes de collaboration, la dernière reste la plus courante. En effet, la startup se retrouve souvent dans une situation de faiblesse face aux grandes enseignes. Elle a besoin d’une source financière pour continuer à fonctionner. La trésorerie étant le moteur de son activité, la startup est en quête constante de nouvelles ressources financières. Les PME interviennent ainsi dans ce domaine, en guise d’aide. Peu importe le mode de collaboration, l’essentiel est d’apporter une innovation logistique dans les projets.

La co-innovation, une alternative intéressante

Ce type de collaboration profite aux startups et PME en créant une valeur supplémentaire dans les bénéfices des deux parties. En tant que PME, vous aurez l’avantage d’accroître vos bénéfices. La co-innovation est une démarche stratégique qui se base sur une idée de partage. Les deux parties s’échangent des expériences et des idées. Dans certaines circonstances, des échanges ou collaborations au niveau financier peuvent s’opérer. Beaucoup confondent investir et travailler avec des startups. Ces deux cas de figure sont différents et la confusion entrave souvent la collaboration. Appelée également codéveloppement, cette technique est de plus en plus adoptée par les entreprises pour optimiser leur production et développer leur activité. Pour réussir la démarche, chacune des parties doit tenir compte de l’image et de l’agilité de l’autre.

Mettre en place la bonne stratégie

Si vous prévoyez de travailler avec une startup, je vous conseille d’étudier soigneusement les moyens de vous y prendre afin d’en tirer des bénéfices. Une bonne gouvernance de projet est à mettre en place. Prenez le temps de penser à vos réels objectifs et à leur faisabilité. Les startups ne fonctionnent pas comme les grandes entreprises et ne disposent pas du même potentiel que les habitués du milieu. Je vous recommande de prendre en compte leurs réelles capacités, sans sous-estimer ni surestimer leur potentiel, pour éviter de faire fausse route. Une fois en contact avec l’autre partie, mettez-vous d’accord sur les points de repère : les délais, les budgets et les contreparties attendues. Comme vous vous trouvez en position de force, vous pouvez imposer vos conditions, ce qui tournera à votre avantage. Plus vous serez clair dans votre démarche, mieux votre collaboration se poursuivra. Je vous recommande une personne capable de suivre les tendances dans l’innovation logistique. Il est préférable de désigner des interlocuteurs doués en communication. Ils doivent être capables de mener une discussion claire, un discours convaincant et des négociations profitables.

Relever de nouveaux défis

Les startups et les grands groupes avancent chacun à leur propre rythme. Les grands groupes sont souvent considérés comme des immobilistes. Leur prise de décision engage un procédé fixe et un groupe de personnes. La souplesse est ainsi un concept qu’ils maîtrisent encore difficilement. La PME souhaitant collaborer avec une startup doit s’engager à une meilleure flexibilité, sans entraver l’autonomie de son collaborateur. Par exemple, le fait de payer au bout de soixante jours ne sera pas toujours faisable. Cette habitude est un grand risque pour les jeunes entreprises, car elles ont besoin de trésorerie pour se développer. Le Village by CA avec Capgemini a dévoilé quelques statistiques concernant les relations startup PME en avril 2019. Selon ces données, la grande majorité des startups réalise un chiffre d’affaires en dessous de 100 000 euros et se plaint de la lenteur des délais de paiement. En travaillant avec une startup, vous aurez l’occasion de relever certains défis qui profiteront à votre entreprise.

Ayez votre propre jugement

Toute PME souhaitant collaborer avec une startup doit dépasser ses préjugés. Ces jeunes entreprises sont souvent jugées comme étant mal structurées et peu expérimentées. Sans se familiariser avec elles, certains pensent qu’elles manquent de transparence et de maturité. Aujourd’hui encore, les startups sont victimes de nombreux préjugés. Ces idées reçues rendent difficiles les relations entre PME et startup. Elles ont un réel impact sur l’image que les grandes entreprises ont des plus jeunes. Pourtant, dans la plupart des cas, les idées qu’elles proposent ont pour but d’instaurer une innovation logistique et de développer les activités des grandes entreprises. Afin d’établir une collaboration durable, je vous conseille vivement de mener votre propre investigation pour vous informer sur le potentiel de la startup avec qui vous souhaitez travailler. Vous vous rendrez sûrement compte que les startups ont un potentiel révolutionnaire qui vous permettra d’innover vos activités. Se baser sur des informations non fondées et non justifiées risque de vous faire rater les bonnes occasions. Entrez en contact avec l’entreprise avant de lui coller une étiquette. Les préjugés vous induisent en erreur.

Adopter les bons rapports PME startup

Les PME contribuent en grande partie à la richesse d’un pays. Leurs activités profitent à l’économie en créant des emplois. Pourtant, face aux grandes entreprises, les PME ont du mal à s’en sortir. La concurrence étant rude, les PME ont besoin d’intégrer de nouvelles structures et d’adopter de nouvelles approches pour être plus performantes. Pour innover, la collaboration avec les startups est plus qu’intéressante. Nombre d’entre elles ont été fondées à partir des besoins des PME. Leurs produits et leurs services ont été imaginés et conçus selon les attentes des PME. Il suffit d’effectuer quelques recherches pour rencontrer celles qui œuvrent dans le même secteur que vous. Une fois la collaboration lancée, vous vous rendrez compte que la coopération semble logique et naturelle. Certaines vous proposeront des services ou des produits qui amélioreront vos bénéfices.

Pour conclure, si vous souhaitez collaborer efficacement avec une startup, je vous invite à m’écrire. Je me ferai un plaisir de vous proposer mes services.

Ne manquez pas ...