Startup environnementale : préserver environnement- Airsaas

Des startups travaillant pour préserver l’environnement

L’innovation s’invite dans tous les domaines à travers les startups : l’industrie, l’enseignement, la finance… et l’écologie. Le développement durable est devenu une réelle dans tous les secteurs. Si l'Hexagone a longtemps fait partie des mauvais élèves en la matière, nous rattrapons peu à peu notre retard. En 2016, le Ministère de la transition écologique et solidaire a ainsi créé la Green Tech verte. Il s'agit d'une initiative qui vise à sélectionner des startups innovantes dans le domaine de la transition écologique. La sélection des startups se fait par le biais d'appels à projets, de hackatons ou de concours d'innovateurs. Les jeunes pousses sélectionnées bénéficient ainsi du réseau d'incubateurs de l’initiative pour être accompagnées dans leur croissance et leur développement. Une véritable communauté se met ainsi en place pour œuvrer dans la transformation écologique de la société.

Ainsi, de plus en plus de startups se créent un business model viable tout en faisant du respect de l'environnement une priorité. Voici notre sélection de startups françaises les plus écofriendly.

FAGUO : la marque de baskets qui s'engage à planter des arbres

Née en 2009 d'une collaboration entre deux anciens copains de fac, FAGUO est une startup, fleuron de l'innovation dans l'industrie de la mode. Ses produits? Des baskets, vêtements et autres accessoires. Engagée dans la préservation de l'environnement, la jeune pousse s'allie à la Fondation Good Planet fondée par Yann Arthus Bertrand pour mesurer l’impact carbone de leur production et s'atteler à le réduire au minimum. Dans cette optique, la marque n’utilise plus que du carton recyclé pour ses packagings et priorise le transport maritime pour l’acheminement de sa production. Sa mesure phare demeure toutefois celle de s’engager à planter un arbre pour chaque article vendu. Pour ce faire, l’enseigne collabore avec le Groupe pépinières Naudet. À ce jour, après près de 10 ans de démarche écoresponsable, la startup a contribué à planter près d'1 million d'arbres correspondant à 900 hectares de forêt en France.

Too Good To Go : l’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire

De loin la plus efficace dans sa catégorie, l’application Too Good To Go permet à son utilisateur de récupérer les invendus des restaurants à proximité géographique, et ce, à prix bradé. Une fois la commande passée et le paiement en ligne effectué, l’utilisateur vient récupérer sa commande sous forme de « panier surprise » à l’heure convenue. Pour ce faire, l’application utilise la géolocalisation afin de proposer une liste de commerces parmi les 1600 qu’elle compte pour partenaires.

Par ailleurs, l’application dispose d’une option « Donner à un sans-abri ». Celle-ci permet à l’utilisateur de donner 2 € via la plateforme afin d’offrir un repas à un sans-abri.

Facile d’utilisation, l’application offre un bon moyen de réduire les 10 millions de tonnes de déchets alimentaires enregistrés chaque année en France.

Les Joyeux Recycleurs : la startup qui collecte les déchets de bureau

Fondée en 2013 par Gilles Rouverand, cette jeune pousse met à la disposition des entreprises des box de différentes couleurs selon le type de déchet : papier, cartouches d’encre, gobelets et bouteilles, capsules de café, marc de café, etc. Ensuite, se déplaçant dans des camions roses, ses collecteurs passent tous les 15 jours pour récupérer les box. 20 à 25 t de déchets sont ainsi collectés chaque semaine pour être rassemblés et massifiés dans un entrepôt en attendant d’être redistribués à des entreprises de recyclage.

Preuve qu’il s’agit d’une startup écoresponsable à tout point de vue, chaque fin d’année, elle fait un don à la Fondation Good Planet à titre de « compensation carbone ».

550 entreprises en Île-de-France font déjà ainsi appel aux services de la startup.

Back Market : la startup qui veut démocratiser les produits électroniques reconditionnés

Créée en novembre 2014, la jeune pousse a créé une marketplace dans laquelle elle propose des appareils reconditionnés à des prestataires soigneusement sélectionnés. Plus de 20 000 produits électroniques de seconde main, reconditionnés, y sont ainsi disponibles et garantis 6 mois maximum. Par ailleurs, la pépite travaille en collaboration avec 250 ateliers indépendants issus de toute l’Europe.

Si à ses débuts, la startup se concentrait sur les smartphones, aujourd’hui, une large gamme de produits informatiques et d’appareils électroménagers sont également proposés sur son site.

Si ses ventes ont ralenti pendant le premier trimestre de l’année à cause de la crise causée par le coronavirus, le confinement a fait les affaires de la startup en doublant ses ventes, notamment en appareils informatiques grâce au télétravail et aux jeux vidéo.

Jean Bouteille : la startup qui remet la consigne de bouteille au goût du jour

Jean Bouteille propose de réduire l’usage du plastique et des emballages superflus en proposant aux supermarchés des équipements pour vendre les produits liquides en vrac. Les clients viennent ainsi acheter de l’huile, vin, vinaigre ou du jus dans des bouteilles en verre réutilisables et consignées.

Pour le côté hygiène, la startup propose régulièrement de collecter les bouteilles afin de les stériliser. Ainsi, tout a été pensé pour préserver l’environnement contre la prolifération de plastique et d’emballage tout en permettant à l’acheteur d’économiser.

Ekwateur : la startup qui innove dans le supply d’énergie alternative en France

Fondée en 2016 par Julien Tchernia et Jonathan Martelli, EkWateur est la startup qui propose à ses clients de baisser leur facture d’énergie en appliquant un tarif d’électricité compétitif : 16 % moins cher que les distributeurs classiques. Son concept ? Proposer de fournir les particuliers et les petites structures en énergie renouvelable à un prix très attrayant.

En parallèle, l’entreprise propose également du gaz ainsi que, paradoxalement, du bois. Les bûches de bois compressées proposées proviennent de forêts durablement gérées, faut-il le préciser ?

La liste des startups engagées dans la préservation de l’environnement ne cesse de s’allonger d’année en année. Il s’agit de la preuve que l’écologie est un business florissant sur lequel de plus en plus de startups veulent appuyer leur business model.

Ne manquez pas ...